Théâtre

Le retour d’Allumette

Allumette , Christophe Chomant éditeur– 2016 – ISBN : 978-2-84962-367-1 –

Théâtre tout public, à lire à partir de 8 ans.

Allumette. Elle avait d’abord quitté la page du recueil de contes d’Hans Christian Andersen en 2013 pour gagner la scène aux côtés de Ramon et Tino. Rappelez-vous, le ramoneur et le rossignol… Eux aussi en quête de liberté. Mais aujourd’hui, Allumette vogue ailleurs, dans une autre vie, entre les pages de cet autre livre, sous une autre forme. Et quand on a goûté à la scène, impossible de s’en passer ! Allumette remonte donc sur les planches, qu’on se le dise…

Texte créé le 19 mars 2013 à Honfleur par la Compagnie du souffle 14 pour le festival Paroles paroles  avec  Lorena Felei , Pascal Taburet, dans une mise en scène de Sophie Meyer.

Reprise :  Mercredi 21 décembre 2016 à 16:00, LA SALL’IN, avenue de l’hippodrome, à Cabourg.

Extrait vidéo : Jour de la première

Extrait texte : La peur, pire que la mort.

« La marchande d’allumettes – Elle vérifie qu’il [Ramon] est bien parti. Me voilà à nouveau seule. Tout le monde est très occupé. Occupé à compter. Compter ses souliers, ses habits neufs, ses palais, les barreaux de ses cages, sa fortune… Et plus ça compte, plus les mendiants s’entassent comme de vieux jouets oubliés. On n’intéresse personne. On ne fait même plus pitié. Les gens se sont habitués. La petite fille aux allumettes n’est plus seule. Il faut se battre pour garder sa place, son pont, son bout de carton… On nous chasse à coups de pieds. On nous insulte. Et quand vient l’hiver,  on meurt de froid, de faim, dans l’oubli et l’indifférence, comme des chiens, on meurt de honte. Alors on nous décompte… Ça arrange tout le monde, ça fait de la place sur les trottoirs ! Ça fait plus propre… une ville sans clodos, sans traîne-misère, sans crève la faim !

Elle danse, chante sa ritournelle. La tête du ramoneur apparaît dans un  coin du très grand livre.

 Le ramoneur – Tu as raison, ça sent le soufre.

 La marchande d’allumettes – Faudrait savoir…

 Le ramoneur – Ça sent tellement le soufre que je viens d’avoir une idée.

 La marchande d’allumettes – Ah ?

 Le ramoneur – On ne peut pas rester là, dans ce livre. On va tous mal finir. Il faut sortir. Et tu vas partir avec moi.

 La marchande d’allumettes – Décidément, c’est une manie chez toi !

 Le ramoneur – Tu préfères rester ici et continuer à tourner en rond comme la manivelle d’une boite à musique? Pour finir comme c’est écrit ? Tu as peur du vaste monde, tu n’es pas plus courageuse que la Bergère… Mais moi, je connais le chemin ! Et je te propose de t’aider. De toute façon, dans cette histoire, tu finis toujours par mourir, alors, qu’est-ce qui peut t’arriver de pire?

 La marchande d’allumettes – J’ai peur de l’inconnu je crois… »

Pour en savoir plus, lire aussi l’article de 2013, et surtout lire le livre!!! N’hésitez pas à le commander ici même, chez votre libraire préféré ou chez Christophe Chomant éditeur,  boutique en ligne.

Note de l’éditeur: « Ouvrage imprimé sur pages vergé & couverture en papier d’art 50 % coton, façonné à la main à Rouen (76). Fabrication artisanale en flux tendu et vente uniquement sur commande. Ni surproduction ni perte pour le respect des ressources de la planète et une frugalité durable »

Un livre éco-responsable ! Il serait dommage de s’en priver…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le retour d’Allumette »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s